Charmy Soft

Choisir l’implantation de sa cuisine

Cuisine en U, en L, en I, en II, en G, avec îlot…il existe une multitude d’implantations. Elle se choisit en fonction de votre style de vie, cependant elle doit respecter quelques règles pour assurer le bon fonctionnement de vos appareils électroménagers ainsi que pour faciliter vos déplacements. Dans cet article nous vous proposons un tour d’horizon des principales implantations types de cuisine.

 

Les règles à connaître

L’implantation de votre cuisine dépendra essentiellement des contraintes techniques de la pièce. En effet, les éléments incontournables telles que les arrivées d’eau (pour l’évier) ou les arrivées électrique ou gaz (pour la table de cuisson) vont déterminer l’aménagement de votre cuisine.  Les portes, les fenêtres, les gaines techniques, la chaudière, les radiateurs, la VMC sont aussi des éléments qui constituent un ensemble de contraintes incontournables qui vont conditionner les zones possibles à aménager.

Enfin, il y a des règles de dégagements et de circulation à respecter pour permettre la bonne utilisation de l’ensemble de la cuisine :

  • Respecter le triangle d’activité

Il est important que la distance entre la zone des plaques de cuisson, la zone de l’évier et la zone du réfrigérateur soit autant que possible égale. Il s’agit des principales zones d’activités de la cuisine. Et une grande partie des déplacements que vous effectuez dans votre cuisine sont réalisés entre ces 3 zones.

  • Les mesures à respecter

Il est conseillé de laisser 90 cm minimum de libre devant vos meubles pour que vous puissiez vous déplacer sans gêne dans votre cuisine. Devant un lave-vaisselle, il est préférable de laisser 100 cm de libre.

  • Les hauteurs à respecter

Les hauteurs du plan de travail et de l’électroménager dépendent avant tout de votre taille. Retrouvez tous nos conseils pour choisir la hauteur de son plan de travail ici.

 

Le principales implantations types de cuisines :

 

  • La cuisine en I (linéaire)

La cuisine en I est destinée aux espaces étroits (de 5 à 10m²). Cette implantation utilise seulement un seul mur. Cependant, il est nécessaire de prévoir un minimum de longueur (min 1m80) pour pouvoir aménager tous les éléments d’une cuisine équipée (évier, plaque de cuisson…).

 

  • La cuisine en L

Ce type d’implantation est la plus fréquente. La cuisine en L n’occupe que deux pans de mur et les déplacements se font aisément dans ce type de configuration. Vous pouvez aménager, par exemple, un coin repas avec une table ou un îlot au centre de la cuisine.

  • La cuisine en U

Cette implantation convient aux cuisines fermées ou ouvertes sur le salon.  La cuisine en U permet de limiter les déplacements et d’optimiser l’espace. Cette implantation occupe généralement 2 à 3 pans de mur.

Charmy Soft

  • La cuisine en parallèle

Si votre pièce est tout en longueur, la configuration de la cuisine parallèle est alors idéale ! Mais attention à bien conserver une distance de minimum 120 cm entre les deux espaces. Dans ce type d’implantation il faut privilégier les placards hauts afin de rationaliser l’espace disponible.

 

  • La cuisine avec Ilot

En plus d’être esthétique et conviviale, la cuisine avec îlot offre un espace supplémentaire très pratique. Cependant, il est conseillé d’implanter une cuisine avec îlot dans une pièce spacieuse. Retrouver tous nos conseils pour aménager une cuisine avec un îlot ici :

Vue1_5436_4311

En fonction de vos envies et de la configuration de votre pièce, votre concepteur Cuisine Plus vous conseillera dans le choix d’une implantation idéale pour votre future cuisine.