chesterfield_cuisine_plus

Nos conseils pour aménager une cuisine avec un îlot

Phénomène de mode dans le cuisine depuis maintenant quelques années, l’îlot central est devenu l’élément incontournable pour une cuisine conviviale et fonctionnelle. Selon l’utilisation que l’on souhaite en faire, on distingue deux types d’usage pour l’îlot : l’îlot pour le rangement et l’îlot multifonctions.

Mais avant d’adopter l’îlot dans sa cuisine, il est essentiel de prendre en considération quelques conseils de Cuisine Plus, le spécialiste de la cuisine équipée.

La superficie de votre future cuisine

Cuisine Plus recommande une superficie minimum de 15m² pour intégrer un îlot, car ce dernier ne doit pas gêner la circulation.

Les dimensions minimales

La dimension de votre îlot dépendra de 2 facteurs essentiels, le 1er, la superficie de la pièce (dans la plupart des cas, l’îlot est soit rectangle soit carré, et de manière générale, il mesure au minimum 120X90cm). Le 2nd facteur et non des moindres, est l’utilisation que vous allez en faire, un plan de travail supplémentaire avec des rangements, ou encore un espace cuisson et/ou lavage, un coin repas ?

Connaître les contraintes d’installation

Si vous souhaitez accessoiriser votre îlot avec un évier, des plaques de cuisson, des prises électriques… vous allez devoir intégrer dans la conception de votre cuisine des contraintes telles que les arrivées d’eau, et d’électricité ou bien encore, l’évacuation.

Le coût d’un îlot de cuisine

Le coût de votre futur îlot dépendra fortement des options que vous ajouterez à celui-ci (aménagement intérieur de vos meubles, tiroirs avec amortisseurs, tiroirs coulissants, réhausses en verre…), comme des matériaux et finitions des meubles. Mais la largeur de gamme, ainsi que la multitude de combinaisons offerte par Cuisine Plus vous permettront, comme à tout un chacun, de trouver l’îlot idéal correspondant à votre budget.

Ne négligez pas non plus, le choix du plan de travail, qui suivant le type de matériaux (stratifié, granit, céramique, corian, …) pourra augmenter le prix global, mais donnera un cachet supplémentaire à votre cuisine, ce qui la rendra unique !

Ci-dessous, notre modèle de cuisine Urban Soft avec son îlot (prix îlot : 2 100€)

urban_soft_cuisine_plus

Le matériau à choisir pour le plan de travail de son îlot 

Les fonctionnalités souhaitées pour votre îlot détermineront la sélection du matériau. Chacun présente ses avantages et ses inconvénients.

Le plan de travail en granit apporte une résistance extrême aux rayures ainsi qu’aux températures élevées. Il est même possible de découper des aliments directement dessus.

L’intégration d’un plan de travail en bois sur un îlot, vous permettra de travailler sur différentes épaisseurs, voire couleurs et donnera du style à votre cuisine. Le bois est facile à entretenir, antistatique, et en conséquence n’attire pas la poussière. Le bois est traité d’usine par une huile résistante aux UV spécialement conçue pour la cuisine. Il demande à être enduit après l’installation, afin d’obtenir une résistance aux tâches. Le bois est un produit naturel qui grâce à un entretien au fil des ans s’améliore. Cette matière a un toucher agréable, a un aspect chaud qui comblera vos attentes.

La matière Inox, utilisée principalement pour les plans de travail des cuisines professionnelles peut aussi se poser sur les îlots des particuliers.

Le plan de travail en verre trempé, matériau naturel reconnu pour son côté esthétique, hygiénique, et résistant aux chocs et à la chaleur, peut sans problème, être utilisé comme crédence ou plan de travail dans votre cuisine et sur votre îlot. Grâce à la gamme de couleurs et de finitions, il peut agrémenter votre cuisine d’un élément décoratif élégant et personnalisé.